Ormône

Messe à la chapelle le lundi matin à 8h. sauf en cas d’enterrement.

Même si l’acte de fondation n’est pas parvenu à notre connaissance, nous pouvons supposer qu’il est semblable aux autres chapelles.

Cette chapelle a été l’objet d’agrandissements successifs. Elle a été érigée sous l’épiscopat d’Adrien IV de Riedmatten et en présence du curé François Udry, si on se fie à la date inscrite au plafond. En effet, dans le chœur, une fresque de 1662 représentant saint Jean l’Évangéliste atteste probablement la période de construction, on peut se demander si celui-ci était accompagné des trois autres évangélistes. La rénovation de 1974 a aussi permis de rafraîchir le portrait d’un évêque que l’on voit à gauche de l’autel.

Ce sanctuaire est dédié aux Rois Mages. L’autel baroque illustre cet épisode de la Nativité. Évangile de Matthieu (2, 1-12) raconte comment ces savants astronomes sont avertis par une étoile de la naissance d’un roi en Judée. Le vitrail du choeur, si petit soit-il, nous fait percevoir l’importance de ce signe céleste. La communauté Roumaz-Ormône fête sa patronale le 6 janvier. Jusqu’au début du XXè siècle, un jeu médiéval se jouait en ce jour. Il fut interdit à plusieurs reprises au cours du XIXè, puis définitivement, parce qu’il donnait lieu à quelques épisodes fâcheux, notamment lors de la poursuite de la Sainte Famille par Hérode. Un ex-voto restauré ou récent, représentant l’adoration des Mages, est accroché à droite dans le choeur; il reçoit la lumière d’un vitrail signé Isabelle Tabin Darbellay (2001).

Si, à Chandolin et à Drône, les Chemins de croix sont relativement récents, celui d’Ormône rappelle, comme à Granois, les images du début du siècle dernier. Au fond de la chapelle, sur une pierre gravée, on peut lire une demande de prière pour l’âme d’un homme mort près de l’oratoire en 1939.

Rappelons qu’ici, la tradition du pain et du vin se fait encore le jour de Pâques par les procureurs de la Société des hommes, comme elle se faisait jadis, devant la chapelle de chaque village.

Les commentaires sont fermés.